Nature

La bruyère constitue l'environnement d'oiseaux typiques de bruyère comme le courlis, l'alouette des bois et l'engoulevent.

La bruyère commune, la bruyère cendrée et la bruyère rouge parent d'une couleur violette des centaines d'hectares de la Haute Campine en août et en septembre.

En raison de sa situation orientale en Flandre, protégé par la douceur de la mer, le flanc oriental de la Haute Campine est dominé par un climat un peu plus continental qui constitue un avantage pour une espèce comme le chêne sessile.

Les versants orientés au sud et la grande variété de biotopes font de la Haute Campine un habitat essentiel pour des insectes thermophiles comme l’oedipode bleue et le grand porte-queue.

La coronelle lisse, absolument inoffensive, se plaît beaucoup aux endroits les plus ensoleillés.

Accueillant aussi la grenouille des champs, le crapaud calamite et le lézard vivipare, la Haute Campine est une zone essentielle en Flandre pour les amphibiens et les reptiles.

Une population imposante de chevreuils se cache dans les immenses forêts qui entourent les étendues de bruyère. Il s'agit également de l'habitat de rapaces remarquables comme l’autour des palombes.